vendredi 14 septembre 2012

Pourquoi est-ce que les méchants prospèrent tandis que les cœurs purs sont affligés?




                      Psaume 73.


Ce psaume est une recherche amère et désespérée, rappelle le genre de question que troublée Jérémie et Job (Job 21.1 à 34;. Jer 12:1), et le Psalmiste a une confession et une découverte suprême de partager.

Asaph, l'homme qui, dans les jours du roi David a été soulignée comme chef de file de la musique Temple semble avoir été un homme d'une certaine distinction dans sa journée. Situé dans l'époque du roi David, il y avait pas de problèmes de cette nature, signifie mal interpréter la vie humaine et la nature humaine.
Le psalmiste est un problème qui afflige: pourquoi les méchants prospèrent, apparemment sans l'action de Dieu? Pourquoi sont affligés avec un cœur pur? Cependant, à partir d'une perspective plus large et plus profonde la vie, face à la vacuité et la futilité de la vie glamour des méchants.
Le psalmiste commence par reconnaître que «Dieu est bon pour Israël, avec un cœur pur." Il comprend et a sans aucun doute la bonté de Dieu, même dans le psaume passer par une crise personnelle. Une première lecture pourrait conduire à un problème de la rétribution, la cause et l'effet, où ceux qui s'efforcent de vivre une pureté des semences pieux de cœur et de vie. Il ya des passages bibliques qui éclairent cet aspect, le «cœur pur» ne vient pas de l'homme mais de Dieu (Psaume 51,10; Ez 11:19, 36:26, Rom 2:28-29).



Les versets 2-12, dominent «eux» mais à la vue du «soi».

Raté de peu le Psalmiste de "se perdre sur le chemin» ou «avait failli se détourna de ses pas." Identifie ce qu'il appelle «l'écart», les raisons qui ont attiré lui l'envie de voir la "prospérité des méchants." La santé des méchants et leur apparente liberté des soucis et malheurs conduit à l'arrogance, ce qui a conduit le Psalmiste à la tentation de les envier.
Le mot «shalom» se penche sur la bénédiction sacerdotale (6,22 à 27 chiffres). Asaph était bénédiction pour les méchants, pas nécessairement vos actions, mais les gens, alors que leur nature humaine a voulu cette «shalom». Certaines versions de la Bible traduisent "shalom" pour "la prospérité", d'autres excluent le mot, mais exprime toute autre traduit par «bonne chance» et «comment bien».



Les versets 13 à 16, domine le «je».

Il ya une séquence d'antagonistes parallèle: tandis que les méchants ne sont pas «en détresse», qui gardent le cœur pur sont «affligé et punis tous les matins" - les versets 5 et 14, la «fierté et la violence» implique les méchants, ceux qui gardent pur le cœur "se laver les mains dans l'innocence" - versets 6 et 13.
A partir de ce moment commence le «pourquoi ça?" "Pourquoi ça?" Ce qui nous amène à le psalmiste déclare: "... inutilement gardé cœur pur ... ». Où est votre prospérité? Où est votre bénédiction?

Comment croire en un Dieu qui est bon, se réserve le châtiment d'un cœur pur. Mais le simple fait de la formulation du psalmiste pensait choqué au point d'adopter une meilleure attitude mentale. Et il commence à exprimer et déclarer un acte public, le résultat d'une décision consciente - "Si j'avais pensé à ces paroles ..."
Certitudes, il est bon de parler, mais au cas où vous ne devriez pas parler, car il ya des questions que l'intellect humain ne peut pas comprendre, et qui devrait être prise seulement à Dieu.



Deux verbes attirer l'attention sur le verset 15.


Tout d'abord, le verbe «parler» avec le sens de l'expression déclarer.
Deuxièmement, le mot «trahi», c'est que pour trahir, être dangereux.

Compréhension israélienne, l'individu ne peut pas être appelé enfant de Dieu (Deut. 14:1;. Ex 4,22), mais seulement le peuple, en tant que communauté, étaient des enfants de Dieu.
Par conséquent, en trahissant la communauté, l'individu perd la participation au présent titre.
Nous pouvons dire que l'apôtre Pierre fait la même relation, un peuple appartenant à Dieu, quand il cite:

"Mais vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple appartenant à Dieu, pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous, oui, avant, vous n'étiez pas les gens, mais maintenant êtes le peuple de Dieu, qui n'aviez pas obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde. " (1 Pierre 2:9-10)
Asaph reflète et exprime son incapacité à comprendre les choses de Dieu.


De son incapacité à résoudre et expliquer les situations de la vie.
Lui seul n'a pas compris, n'a pas eu la force de comprendre.



Dieu, la deuxième personne, détermine le sort du «eux» (versets 17-22).




De ce point on peut voir le redressement.

Le psalmiste entre dans le sanctuaire de Dieu et de réaliser leur fin. Le psalmiste, bien entouré par continuellement injuste, ne pas plier, parce qu'il suit la loi de Dieu et médite en permanence.
A partir de ce moment, il commence à discerner les faits.
Tout en se tenant en présence de Dieu, il est démontré que les injustes ira à la destruction, la désintégration totale de la mort. La sécurité des méchants, basé sur la puissance et de la richesse, est illusoire. Alors que les apparences indiquent une trajectoire faussement grandiose dans la réalité sont glissantes en place. Leurs vies sont réfléchis par l'espoir et la peur de perdre leur fortune et le pouvoir. Cette crainte devient terreur et périssent, parce qu'ils s'identifient à ce qu'ils ont. La vie des méchants n'était pas réel, parce que c'était une relation brisée avec le Seigneur.
De la rencontre avec le Seigneur, le psalmiste a été prise afin d'évaluer votre vision. La réflexion a conduit à identifier sa situation, brutal, ignorant, un bigot était avant la connaissance de Dieu.
Maintenant, au lieu de s'attarder sur la prospérité des méchants, il arrive enfin à la présence du Seigneur et croit que la plus grande bénédiction est d'avoir Dieu comme guide et conseiller proche.
Peu importe ce qui peut arriver dans votre vie, Dieu est Dieu. Elle est centrée sur Dieu transcende le ciel et la terre, et c'est Dieu qui établit la dimension que «pour toujours», «éternel» et «éternelle».

Conclusion
"Ceux qui se détournent de toi, vois périr: tu détruire tous ceux qui sont infidèles à vous" - a répondu aux questions dans les versets 18-20. «Pour moi, il est bon d'être proche de Dieu, le Seigneur Dieu je placerai mon sanctuaire, pour proclamer tous ses actes» - répond aux questions dans les versets 24-26.

On peut en conclure que la fidélité de la foire est la confiance absolue en l'Éternel, Dieu de l'Alliance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire