jeudi 27 décembre 2012

HAPPY NEW YEAR,  MALGRÉ TOUT ET TOUT LE MONDE!





Le temps de ne pas le faire et parce que nous sommes loin.

Ensuite, nous allons passer à la 4e année de la 2ème décade du 1er siècle du 3ème millénaire.

Le sujet favori du moment reste sur la fin du monde.
Depuis son entrée dans le nouveau millénaire et il ne change pas, les spéculations sur la fin du monde va mourir de la possibilité de gelée en raison de l'abandon progressif du Soleil que la Terre temps Kaku Dr.; passant par le réchauffement climatique avec la possibilité de d'être avalé par le Soleil, parce qu'il est une star et peut gonfler jusqu'à ne pas vouloir plus, on voit, les éruptions solaires qui atteignent la Terre en permanence là, croisés avec les astéroïdes Nasa, a été catalogué environ 90% des plus gros astéroïdes dont l'orbite peut passer par la Terre. Cette cartographie réalisée par des scientifiques suggèrent qu'il ya environ un millier d'astéroïdes proches de la Terre à la taille d'une montagne ou plus, et peut nous écraser à tout moment.

Mercy.
Comme si cela ne suffisait pas, les scientifiques n'ont pas encore les nouvelles des tours avec virus de la grippe AH5N1 comme responsables de l'apparition de la grippe aviaire. Selon les gars, c'est une possibilité réelle et peut infecter tout le monde. Mais ce qui n'a pas changé depuis longtemps, c'est la menace d'une guerre nucléaire - Estimations garantie qu'il ya 20 000 ogives nucléaires dans le monde. La plupart sont contrôlés par les États-Unis et la Russie, et juste une empreinte digitale mal, et, au revoir Terre.
Il n'est pas certain qu'à ce rythme nous aurons en 2013.

Le ta chose comme douteux, ne sachant pas si cet article va arriver à être publié, car il était toujours prédit la fin du monde [oubliez les détails] pour le jour Décembre 21, 2012, ou jusqu'à ce que d'autres dates. Même s'il s'agit d'une des civilisations barbares comme les Incas, les idolâtres Maya ou des gens comme Indus ......
Mais en dépit de toutes ces prédictions macabre, ne vois personne d'essayer de comprendre honnêtement et humblement à Dieu de se sauver, pas tous ceux qui cherchent une protection contre le Diable lui-même a déclaré que selon Dieu vit se promener. Je ne vois personne s'éloigner de l'ennemi tourne autour de la recherche de lacunes ou de fissures à travers lesquelles il peut entrer le caractère [Est. 30,13].

Depuis la réalité du moment est la suivante, je suggère la même chose que James a conseillé:

"Affronter le diable et il fuira loin de vous» [Jas. 4.7].

Fais ce que l'Église du Christ, qui lui a valu, malgré les attaques via les commentaires malveillants venant de tous les côtés, même nous, reste muet, cherchant la face de Dieu dans la prière en criant genou comme cela s'est produit dans la Réforme du siècle 16.
Ainsi, non seulement malignes prédictions en direct pour la nouvelle année, mais la volonté de Dieu.

Non seulement les passions de l'homme de ce monde vit, mais se comporter avec la crainte du Seigneur [1P 1,17].

Nous avons passé beaucoup de temps avec nos désirs charnels qui nous asservissent, saisissons la nouvelle heure est venue, nous allons sortir de cette servitude à une autre sphère de la vie avec le Christ au milieu de sa grâce [Cl 1.13].
Qui peut lever la main contre un nommé par la grâce du Seigneur?

Oui, il est admirable de suivre Jésus acquittement parce qu'il peut connaître et décider des causes [1Rs3];

faites appel à un nouvel emploi [1 Rois 5];

choisir une femme [2 Sam 13];

ont des propriétés [2 Samuel 9];

recommander et attribuer la politique [1 Rois 2];

refuser les ordres illégaux [1 Samuel 22];

ainsi, la sagesse, la sincérité, l'amour de la vérité, la tempérance, la justice et la miséricorde accompagnera tous les jours par la grâce du Seigneur Jésus.
2013 sera l'année de la victoire finale du peuple de Dieu, qui, d'un seul regard, scrute tous les maux [Prov. 20].


Amen? Amen!

samedi 1 décembre 2012

Jésus est plus grand que mes croyances.



Croire est une déclaration qui décrit la réalité rationnelle, le monde autour de nous décrire par des mots, l'ensemble des doctrines que nous adoptons pour organiser la réalité et de nous situer dans l', c'est à dire, la façon dont nous voyons le monde, la vie et la façon dont nous se comporter de telle sorte que notre existence a un sens: un sens.

Il ya des croyances philosophiques, idéologiques, scientifiques et surtout religieuses. La croyance se rapporte à ce que nous croyons: que l'homme est la mesure de toutes choses, que le capitalisme est le meilleur modèle économique, que la terre tourne autour du soleil, que Jésus-Christ est Dieu, par exemple.

Les religions sont fondées sur des croyances: Les musulmans croient que la révélation définitive de Dieu a été donné à Muhammad, les juifs croient en la loi de Moïse; bouddhistes croient que chaque être humain peut atteindre l'illumination et de devenir un bouddha.
Au sein de chaque système religieux, il ya aussi des divisions pour des raisons de croyances différentes. 
Par exemple: les chrétiens appelés arminiens (Jacobus Arminius), en général, croient qu'il est possible de perdre votre salut, et la tradition chrétienne calviniste (Jean Calvin) pensent qu'une fois sauvé, toujours sauvé, et que si quelqu'un ne est allé au ciel, car il n'a jamais été enregistré.

Les croyances ont un paradoxe caractéristique: tandis qu'il rassemble les gens, loin des gens. Les gens se rassemblent autour de leurs croyances, comme être en compagnie de quelqu'un qui a les mêmes idées, les mêmes rituels pratiquer et se comporte selon les mêmes règles morales. Le problème est que souvent ces personnes unies par des croyances communes déclarer la guerre à tout le monde qui est en désaccord avec eux.

Quand Jésus dit "Je suis le chemin, la vérité et la vie», établit une nouvelle dimension de la relation avec la vérité. De cette déclaration de Jésus, la vérité n'est plus une question de croyance, parce qu'il n'est plus à expliquer et à décrire la réalité d'une manière rationnelle, mais se rapporter à une personne: Jésus lui-même.
Le Nouveau Testament juif traduit correctement Jean 3:16: «Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle, au lieu d'être complètement détruit."
Une relation avec Jésus transcende la question de la croyance, croire ou ne pas croire.
C'est une question de foi - confiance confiance ou pas, je lui donne ma vie ou non se rendre.
Croyances visent à traduire la vérité en mots. Mais la relation avec une personne sera toujours plus grande que votre description, car tout le monde est toujours plus grande que les mots peuvent décrire.

C'est pourquoi la relation avec Jésus est la dimension de la foi, non pas la croyance. Mon ami Paulo Brabo, qui m'a aidé à comprendre ces choses, a dit quelque chose d'intéressant: «Je ne peux pas recommander la croyance, sa seule réalisation est de se réunir en guildes, chacun se croyant plus remarquable que l'autre et faire appel à votre propre environnement d'entreprise de la spiritualité. Je ne peux pas approuver la croyance, ne devrait pas impliquer que la spiritualité peut être adéquatement véhiculée par des arguments et des explications. Je ne cherche pas le confort de la croyance; Maître tremblait de peur et n'a pas où reposer sa tête. Je ne devrais pas écouter quelqu'un qui demande de tabulation de ma croyance, ma foi n'est pas ce que je crois.

Ne cesse jamais de m'étonner que pour le christianisme Dieu a envoyé pour nous sauver un résumé des recommandations et une liste de croyances assez, mais une personne. Ma spiritualité ne doit pas être vécu et exprimé dans une moins révolutionnaire.
Ne demandez pas ce que je crois. "
Pour que je voudrais ajouter: la personne en qui j'ai confiance -
Jésus-Christ est plus important que les choses auxquelles je crois.

Par Ed René Kivitz.

lundi 15 octobre 2012


Le Nobel de la paix décerne une Europe qui promeut une offensive brutale contre les droits des travailleurs, des coupes dans les droits fondamentaux tels que l'éducation et la santé. Les politiques gouvernementales des pays membres, tous formulés et imposée de Bruxelles, siège de l'UE, de générer de la croissance de la pauvreté et l'inégalité sociale, ainsi que le goulot d'étranglement et la perte de souveraineté des pays les plus faibles, dans l'intérêt des banques créancières et hégémoniques des puissances européennes - l'Allemagne et la France.L'Union européenne se voit décerner le Nobel de la Paix est le même que chasser les immigrés et la militarisation de plus en plus en charge les régimes réactionnaires au Moyen-Orient et donne un coup de main forte à la politique sioniste israélienne des massacres du peuple palestinien.L'Union européenne est complice de la «guerre contre le terrorisme», il a soutenu les agressions contre la Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan et en Libye, silencieux sur les attaques avec des drones à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan et les défenseurs intervention militaire en Syrie, en plus d'agir en conjonction avec la politique américaine de sanctions contre l'Iran et la Corée populaire. De même, l'Union européenne est complice blocus contre Cuba et est impliqué dans les provocations clin Venezuela bolivarien.Le même jour, le prix a été annoncé, le Conseil portugais pour la paix et la coopération (CPPC), une entité qui intègre le Conseil mondial de la paix, un membre du Comité exécutif et coordonnateur régional européen, a publié une déclaration en se plaçant sur la décision, considérant "le moins discutable."Les notes mémo que les pacifistes portugais est nécessaire de rappeler «qu'au cours des dernières décennies, l'Union européenne a joué un processus de militarisation, accélérée depuis 1999, après avoir joué un rôle crucial dans l'éclatement violent de la Yougoslavie et plus tard l'agression militaire brutale dans ce pays, culminant dans le processus de sécession de la province serbe du Kosovo par contumace du droit international. "Le document du Conseil portugais pour la paix et la coopération a également noté que, depuis le sommet de l'OTAN tenu à Washington en 1999, l'Union européenne a reçu la mission de s'imposer comme le pilier européen du bloc militaro-politique menée par les Etats-Unis. Selon la SCLC, «ceci alors cet article a été affirmé et renforcé, notamment depuis 2002 et avec l'approbation du traité de Lisbonne."Dans une réfutation claire de caractère «pacifique» de l'UE, le SCLC indique que ce bloc au cours des dernières décennies », a joué et supporté toute agression militaire et de l'OTAN ou de ses membres contre la souveraineté et l'indépendance des États, comme Yougoslavie, en Irak, en Afghanistan, en Libye et maintenant en Syrie, ainsi que des régimes de sanctions violentes qui ont frappé durement les populations des pays différents. "L'entité portugaise considère que les positions et les actions de l'UE en contradiction avec protagonized «les principes consacrés dans la Charte des Nations Unies - le respect de la souveraineté et de non-ingérence dans leurs affaires intérieures, au contraire, la promotion d'une militarisation croissante et incessante des relations international, étant conforme aux violations des droits de l'homme, comme ce fut, par exemple, avec les «vols de la CIA» soi-disant -. leurs enlèvements criminels et la torture "La note précise également que la SCLC «l'Union européenne est loin d'atteindre le soi-disant« mission de répandre la paix, la démocratie, les droits de l'homme ailleurs dans le monde que vous voulez affecter certains, bien au contraire. "Le coordinateur du Conseil mondial de la paix en Europe souligne que la paix dans le continent "a été une victoire du peuple après la Seconde Guerre mondiale, qui a été décisive pour l'aspiration de la paix pour des millions de citoyens, dont beaucoup militants forte et large mouvement pour la paix et a dit que développée après 1945. "Elle se termine montrant le paradoxe de la remise du prix Nobel de la paix à l'Union européenne: «La réalité de l'action et des objectifs fixés par l'Union européenne sont très éloignés des valeurs et des principes proclamés et a établi l'historique Conférence d'Helsinki, qui s'est tenue en 1975, comme suit: respect de la souveraineté, de non-recours à la menace ou à l'emploi de la force, le respect de l'intégrité territoriale des Etats, la résolution pacifique des conflits, la non-ingérence dans les affaires intérieures des États, le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales, le droit à l'autodétermination des peuples et la coopération entre les Etats - les valeurs et les principes énoncés dans la Charte des Nations Unies ».



lundi 1 octobre 2012

Choc des civilisations et de l'Union et contre l'athéisme  Le Christianisme.


Le christianisme a toujours traité les conflits internes. Depuis le Concile de Jérusalem, par le zèle et l'amour pour l'Evangile, avait à résoudre leurs désaccords. Il est vrai que les conflits ne sont pas toujours si paisible comme ça. Il y avait parfois vraie bataille. Il est également vrai que les raisons ne sont pas toujours l'entreprise la plus juste ou saint, mais, de toute façon, le christianisme était, quoique divisés.

Depuis le Grand Schisme, et plus encore après la Réforme, le christianisme divisé une fois. Romains d'un côté, les protestants et les orthodoxes une autre dans un autre. A côté de ces grandes divisions, des centaines ou des milliers de divisions internes, notamment dans le côté protestant, fait le difficile dialogue et de la réconciliation, de toute évidence, impossible.
Cependant, une telle scission, bien que grave, n'a jamais dépassé les limites strictes de la foi. Il a certainement été causé par des désaccords doctrinaux (sans les supprimer, bien sûr, l'influence politique et les intérêts personnels). Quoi qu'il en soit, tous tournant autour de l'Écriture et son interprétation.

Après la Révolution française, principalement entré dans la société, un élément étranger: une vision du monde totalement déconnecté de l'Écriture et la tradition chrétienne. Il est vrai que ses fondations ont vu le jour bien avant, mais il ne devient véritablement un élément politique raisonnable systématisée.
A partir de là, ce qui s'est passé a été tout simplement de plus en plus une vision de la vie de plus en plus déconnectée de Dieu, qui a culminé dans les mouvements liés à une vision strictement matérialiste de la société, comme le marxisme, l'anarchisme, etc, tous sont ouvertement anti-chrétien.

Aujourd'hui, il ya la culture et des médias, dans la quasi-totalité de l'Occident, des groupes et des personnes liées directement ou par affinité à ces mouvements qui travaillent sans relâche à détruire les fondations laissées par le christianisme dans cette partie du monde.
Sans oublier également les infiltrations dans les églises chrétiennes, pour ces mêmes groupes et des personnes qui n'ont tout simplement apporter à la chaire et les autels, bien que subrepticement, les mêmes idées que mouiller la boue idéologique à laquelle ils appartiennent.
Bien que ces mouvements n'ont pas toujours un objectif interaction programmatique est étonnant de son identité idéologique, la défense unanime des mêmes points, avec certitude qui sont les ennemis de la société. Malgré les principes de la diversité absurdes, à la fin ils finissent tous prônant les mêmes choses, croire en les mêmes choses, la lutte contre les mêmes choses.
A côté des chrétiens le contraire qui se passe: les mêmes motifs reliés à la terre, sur les mêmes principes, divisés en tant de doctrines, de nombreux systèmes et les croyances tellement de ne plus se voir comme des enfants de la même mère: l'Église. Si vous considérez, sinon des ennemis, opposés et de loin.
Ainsi, l'image qui se pose est celle-ci: non chrétienne unie par les mêmes objectifs et les mêmes idées, les chrétiens désunis, bien que basé sur la même base. 
Maintenant, qui est plus fort pour gagner cette bataille? 
Et un royaume divisé ne peut subsister?
L'avance athée et anti-chrétienne est une réalité présente et se renforce. Sans résistance, vai imposer leur vision du monde, envahissant les fondements de la civilisation (qui est toujours en quelque sorte chrétiens) et subvertir les esprits qui résistent encore avec des restes de l'enseignement religieux reçu plus de deux mille ans.
En outre, il est, de ce côté, aucune réaction à cette avancée, mais les manifestations de inconformismos individualisés qui seul peut l'enrayer et peu investi.
La question est:
pourrait tout syndicat chrétien contre tout cela?
Honnêtement, en regardant simplement à titre d'observateur, et sachant assez parties, n'ont pas beaucoup d'espoir. Les Catholiques considèrent comme de simples rebelles protestants indisciplinés. Voir les protestants que catholiques et orthodoxes détournés de la vérité. Les traditionalistes voir comment ils voient les protestants charismatiques et entre chaque dénomination ou église voit l'autre comme hérétique.
La seule solution, si il ya, tout d'abord, la reconnaissance, par les vrais chrétiens, qu'il ya des vrais ennemis qui se battent sans relâche en faveur de la destruction des piliers de notre civilisation, ce qui est évidemment l'atténuation de toute influence chrétienne. Deuxièmement, la conscience de terrain d'entente qui lie tout le spectre chrétienne. S'il ya des différences irréconciliables, de dire s'il existe également des convergences indestructibles, en particulier la participation de tous noLogos divine.

Cette communion dans le Christ doit être la page d'accueil. Est-ce qu'elle va permettre qu'il y ait une certaine résistance. Si vous voulez vous battre pour la civilisation occidentale reste debout, je ne vois qu'une possibilité: certainement comprendre que l'ennemi n'est pas dans l'église à côté, mais sur le devant, dans les lignes ennemies de ceux qui méprisent les valeurs héritées de deux mille ans du christianisme.


vendredi 14 septembre 2012

Pourquoi est-ce que les méchants prospèrent tandis que les cœurs purs sont affligés?




                      Psaume 73.


Ce psaume est une recherche amère et désespérée, rappelle le genre de question que troublée Jérémie et Job (Job 21.1 à 34;. Jer 12:1), et le Psalmiste a une confession et une découverte suprême de partager.

Asaph, l'homme qui, dans les jours du roi David a été soulignée comme chef de file de la musique Temple semble avoir été un homme d'une certaine distinction dans sa journée. Situé dans l'époque du roi David, il y avait pas de problèmes de cette nature, signifie mal interpréter la vie humaine et la nature humaine.
Le psalmiste est un problème qui afflige: pourquoi les méchants prospèrent, apparemment sans l'action de Dieu? Pourquoi sont affligés avec un cœur pur? Cependant, à partir d'une perspective plus large et plus profonde la vie, face à la vacuité et la futilité de la vie glamour des méchants.
Le psalmiste commence par reconnaître que «Dieu est bon pour Israël, avec un cœur pur." Il comprend et a sans aucun doute la bonté de Dieu, même dans le psaume passer par une crise personnelle. Une première lecture pourrait conduire à un problème de la rétribution, la cause et l'effet, où ceux qui s'efforcent de vivre une pureté des semences pieux de cœur et de vie. Il ya des passages bibliques qui éclairent cet aspect, le «cœur pur» ne vient pas de l'homme mais de Dieu (Psaume 51,10; Ez 11:19, 36:26, Rom 2:28-29).



Les versets 2-12, dominent «eux» mais à la vue du «soi».

Raté de peu le Psalmiste de "se perdre sur le chemin» ou «avait failli se détourna de ses pas." Identifie ce qu'il appelle «l'écart», les raisons qui ont attiré lui l'envie de voir la "prospérité des méchants." La santé des méchants et leur apparente liberté des soucis et malheurs conduit à l'arrogance, ce qui a conduit le Psalmiste à la tentation de les envier.
Le mot «shalom» se penche sur la bénédiction sacerdotale (6,22 à 27 chiffres). Asaph était bénédiction pour les méchants, pas nécessairement vos actions, mais les gens, alors que leur nature humaine a voulu cette «shalom». Certaines versions de la Bible traduisent "shalom" pour "la prospérité", d'autres excluent le mot, mais exprime toute autre traduit par «bonne chance» et «comment bien».



Les versets 13 à 16, domine le «je».

Il ya une séquence d'antagonistes parallèle: tandis que les méchants ne sont pas «en détresse», qui gardent le cœur pur sont «affligé et punis tous les matins" - les versets 5 et 14, la «fierté et la violence» implique les méchants, ceux qui gardent pur le cœur "se laver les mains dans l'innocence" - versets 6 et 13.
A partir de ce moment commence le «pourquoi ça?" "Pourquoi ça?" Ce qui nous amène à le psalmiste déclare: "... inutilement gardé cœur pur ... ». Où est votre prospérité? Où est votre bénédiction?

Comment croire en un Dieu qui est bon, se réserve le châtiment d'un cœur pur. Mais le simple fait de la formulation du psalmiste pensait choqué au point d'adopter une meilleure attitude mentale. Et il commence à exprimer et déclarer un acte public, le résultat d'une décision consciente - "Si j'avais pensé à ces paroles ..."
Certitudes, il est bon de parler, mais au cas où vous ne devriez pas parler, car il ya des questions que l'intellect humain ne peut pas comprendre, et qui devrait être prise seulement à Dieu.



Deux verbes attirer l'attention sur le verset 15.


Tout d'abord, le verbe «parler» avec le sens de l'expression déclarer.
Deuxièmement, le mot «trahi», c'est que pour trahir, être dangereux.

Compréhension israélienne, l'individu ne peut pas être appelé enfant de Dieu (Deut. 14:1;. Ex 4,22), mais seulement le peuple, en tant que communauté, étaient des enfants de Dieu.
Par conséquent, en trahissant la communauté, l'individu perd la participation au présent titre.
Nous pouvons dire que l'apôtre Pierre fait la même relation, un peuple appartenant à Dieu, quand il cite:

"Mais vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple appartenant à Dieu, pour proclamer les louanges de Celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous, oui, avant, vous n'étiez pas les gens, mais maintenant êtes le peuple de Dieu, qui n'aviez pas obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde. " (1 Pierre 2:9-10)
Asaph reflète et exprime son incapacité à comprendre les choses de Dieu.


De son incapacité à résoudre et expliquer les situations de la vie.
Lui seul n'a pas compris, n'a pas eu la force de comprendre.



Dieu, la deuxième personne, détermine le sort du «eux» (versets 17-22).




De ce point on peut voir le redressement.

Le psalmiste entre dans le sanctuaire de Dieu et de réaliser leur fin. Le psalmiste, bien entouré par continuellement injuste, ne pas plier, parce qu'il suit la loi de Dieu et médite en permanence.
A partir de ce moment, il commence à discerner les faits.
Tout en se tenant en présence de Dieu, il est démontré que les injustes ira à la destruction, la désintégration totale de la mort. La sécurité des méchants, basé sur la puissance et de la richesse, est illusoire. Alors que les apparences indiquent une trajectoire faussement grandiose dans la réalité sont glissantes en place. Leurs vies sont réfléchis par l'espoir et la peur de perdre leur fortune et le pouvoir. Cette crainte devient terreur et périssent, parce qu'ils s'identifient à ce qu'ils ont. La vie des méchants n'était pas réel, parce que c'était une relation brisée avec le Seigneur.
De la rencontre avec le Seigneur, le psalmiste a été prise afin d'évaluer votre vision. La réflexion a conduit à identifier sa situation, brutal, ignorant, un bigot était avant la connaissance de Dieu.
Maintenant, au lieu de s'attarder sur la prospérité des méchants, il arrive enfin à la présence du Seigneur et croit que la plus grande bénédiction est d'avoir Dieu comme guide et conseiller proche.
Peu importe ce qui peut arriver dans votre vie, Dieu est Dieu. Elle est centrée sur Dieu transcende le ciel et la terre, et c'est Dieu qui établit la dimension que «pour toujours», «éternel» et «éternelle».

Conclusion
"Ceux qui se détournent de toi, vois périr: tu détruire tous ceux qui sont infidèles à vous" - a répondu aux questions dans les versets 18-20. «Pour moi, il est bon d'être proche de Dieu, le Seigneur Dieu je placerai mon sanctuaire, pour proclamer tous ses actes» - répond aux questions dans les versets 24-26.

On peut en conclure que la fidélité de la foire est la confiance absolue en l'Éternel, Dieu de l'Alliance.

mardi 4 septembre 2012

Le Marché, l'Église et le Néolibéralisme

Les années 1970 ont marqué le début de la théologie de la prospérité au Brésil et en Amérique latine et en Europe.

Certains segments dans les mouvements pentecôtistes et les organisations sur le terrain étaient des véhicules de diffusion interconfessionnelles ensemble de doctrines sur la prospérité personnelle comme un signe de la bénédiction divine.

Chaque mouvement segment, l'organisation élabore son chemin vers la prospérité et accentuations sur les doctrines religieuses liées, ciblées réalisations personnelles ou familiales, les progrès en matière de santé, de finances et de prospérité matérielle.

La Théologie de la Prospérité a été bien accepté dans les dernières décennies, en raison de nouvelles orientations de la société sociale, politique et économique dans lequel elle opère.

Ainsi, l'environnement influence l'idéologie des individus, donc de nouveaux paradigmes sont pris comme une vérité incontestable.

Le discours basé sur la théologie de prospérité est un logement aux intérêts et aux valeurs de la société contemporaine, nourrit le désir de l'utiliser comme une recherche de la satisfaction et renforce le comportement individualiste libérale et les habitudes.

Et dans ce processus, révèle la nature pécheresse de l'homme qui se détourne de Dieu.

Les pratiques politiques et économiques observés au Brésil et en Amérique latine sont conformes aux politiques néolibérales établies dans le monde entier. La force dominante dans le monde d'aujourd'hui est le marché. Les pays qui sont en mesure de participer au marché du monde sont ceux qui sont capables de produire et de consommer, sinon ils sont hors de la dynamique économique.

Les Etats ont été incapables de changer les lois du marché ou qui influent sur l'ensemble du système. L'idéologie néolibérale, diffusées par la mondialisation de l'information, fait croire aux gens que le marché ou la consommation est la solution de l'humanité. Cela conduit les gens à ne pas hiérarchiser les liens de solidarité, ce qui les rend plus individualiste.




Dans le capitalisme, une des raisons du succès de la théologie de prospérité parce que présente un Dieu qui ne gêne pas le bon fonctionnement de l'économie de marché, pour une immersion dans la société dans sa dimension économique.

En ce qui concerne les pratiques commerciales, il convient de noter que:



Deslanchadas controverses par ce segment religieuse résultant principalement de l'espace réservé à d'importantes pratiques financières et magique, même si, d'une part, leurs églises ne sont pas limités à ces aspects et d'autre part, la magie et l'argent ne sont pas l'apanage exclusif du néo-pentecôtisme.




Nous concluons que c'est une théologie qui s'adapte à la société moderne actuelle où tout s'achète et tout se vend, vend tout, même le non-rationnel, réglant ainsi la notion de religion payé. Application d'une mise sur le marché vorace et agressif, position stratégique pour ceux qui veulent dominer une situation.

Mais comme tout phénomène n'est pas né dans le vide, parce que pour son expansion, il doit y avoir des conditions spécifiques qui permettent de développer, parce que la nature humaine préfère la société de consommation et les tentations du marché, en optant pour la magie religieuse et utilitaire même comme une arme de l'ascension sociale.

L'expérience religieuse actuelle souffert dans les dernières décennies du XXe siècle, des changements substantiels. Certains aspects du nouveau profil sont dus, entre autres aspects, la multiplication des groupes de l'Est, l'affirmation afro-brésilienne religieux, les expressions spirituelles et magiques. Les théologiens et les savants de la religion, en particulier pour analyser le champ des églises et mouvements chrétiens, indiquent qu'il ya une croissance dans le nombre de groupes un impact direct et grave de divers éléments de la matrice culturelle brésilienne et religieux. Cela provoque l'expérience concrète de la foi chrétienne obtenir parfois, ce qui ouvre la possibilité de l'émergence d'éléments idolâtres. En ce sens, il ya le «marché religieux». Ce cadre est entièrement en accord avec les changements sociopolitiques droits, économiques et culturels à travers le monde.

Il s'agit d'un système économique d'un costume religieux.

C'est une religion de résultats, une science de la réussite.

Une vision du monde est dualiste, être chrétien dans le milieu de la bataille entre Dieu et Satan.

Le destin de l'être humain est dans vos mains, investir en Dieu et attendent des dividendes.

jeudi 23 août 2012

Valeurs Culturelles Pagan  X Christianisme


La christianisation de la société romaine, après l'édit de Milan en 313, fait religions polythéistes rester limitée à de petits villages ruraux qui ont été appelées "Pagus".Depuis lors, les chrétiens ont commencé à appeler tous ces païens qui sont encore retenus polythéisme.Dans son vrai sens, le terme désigne les religions polythéistes païens (religions qui adorent des dieux et des divinités multiples) et son modèle culturel.Le terme s'applique aussi à la vie païenne des gens qui n'acceptent pas l'existence d'un Dieu créateur unique de toutes choses, dont le paradigme peut-être de la société gréco-romaine et, en quelque sorte, certaines sociétés qui ont émergé après le mouvement de la Renaissance .Cette «religion des païens» - dans les mots de l'historien Paul Hispanique Orosio (Ve siècle) - se caractérise par des dieux concevant selon le modèle, les besoins et les désirs humains.Dieux soumis aux mêmes vicissitudes, les faiblesses et les passions des hommes et des femmes.Dieux sans cohérence théologique ou morale objectif standard et bien définie.Ce modèle culturel, à savoir le modèle de conduite et de la vie était une conséquence de la désinformation et le côté irrationnel du recouvrement sur le côté rationnel de l'être humain.(C'était comme si son corps «animal» a emporté sur l'esprit «éducative», c'est à dire la chair l'emporte sur l'esprit.) Donc, à ce moment-là a été acceptée la promiscuité, les immoralités, des orgies, idolâtries et la violence très naturellement. C'était jusqu'à ce que, «justifié» parce que les gens ne savaient pas à une éducation décente et social fondé le Créateur.Aujourd'hui, cependant, certains de nos politiciens ont redécouvert le paganisme, mais je pense qu'ils ont inventé des formules évolué pour conduire une société.Le modèle païen (laïque, pluraliste, égalitaire, non-censure, etc.) Est le format le plus rudimentaire et archaïque de diriger une entreprise.Ce modèle ne fixe pas de limites ou d'exiger des sacrifices des citoyens éthiques et morales. Dans le système païen, tout le monde peut et tout ce qu'ils s'il vous plaît sans se soucier des conséquences.En général, le paganisme est connecté à l'absence de limites, le manque de discipline et l'absence abdications de toute nature préventive.Dans le paganisme, il est courant de la présence massive des attitudes simplement plaisir sans se soucier des conséquences futures. L'effet de la religion (la multiplicité des dieux, esprits, dieux et divinités plusieurs) n'est que la partie la plus évidente d'un comportement habituellement «plaisir» et engagé dans l'avenir. (Un comportement trop «festive», où les désirs du corps est de contrôler l'esprit et non le bon sens).Au jour le jour paganisme vai s'installer en remplaçant la raison d'être plus pratique et plus agréable, c'est, les gens viennent de se soumettre à que ce qu'ils veulent et non pas ce qu'ils devraient et doivent faire l'objet.Les conséquences des défaillances plus de temps sont suivis par des échecs accompagnées de douleur et de misère. Ces conséquences amener les gens au désespoir et à l'émergence de nombreuses culte des «dieux» comme une tentative de solutions surnaturelles.Ainsi, le paganisme ne se limite pas au culte insensé.En fait, c'est tout une construction sociale qui devrait sortir autant que possible!(Remarque: Certains internationale encyclopédies définissent le paganisme en tant que norme de comportement religieux et social qui n'a pas d'origine prophétique, c'est à dire n'est pas de la doctrine chrétienne, juive ou musulmane).Karl Marx, le fondateur du communisme athée (considéré comme «socialisme scientifique») a identifié un lien étroit entre la pauvreté et de la pratique religieuse païenne. Il ne savait pas comment différencier la connaissance religieuse païenne (à partir de la connaissance des légendes, des mythes et des utopies de l'homme) de la connaissance prophétique religieuse (connaissances venant de Dieu le Créateur).Aujourd'hui, il est déjà évident que l'athéisme de Karl Marx n'est pas une solution contre le paganisme, qu'elle soit religieuse ou sociale. Les dernières décennies ont montré que l'athéisme-forcé (par l'imposition du gouvernement) génère également le sous-développement et la pauvreté, (ce qui était évident en Russie et en Europe de l'Est durant la période communiste). Cependant, le christianisme, plus authentiques, dans l'éveil Plus de résultats et de prospérité loin de la violence et de la pauvreté des pays qui l'adoptent.Nous pouvons prouver ce fait en comparant les taux de développement des pays gravement chrétiens avec les indices de développement des pays plus ou moins païenne.Par conséquent, nous, chrétiens, devons réévaluer nos tendances culturelles et de notre modèle éducatif, si nous voulons atteindre le christianisme règne.Si nous donnons un peu plus de crédibilité aux enseignements bibliques, judicieuse et sans mysticisme beaucoup, réaliser les véritables causes et des solutions possibles aux problèmes qui affligent nos sociétés.

vendredi 3 août 2012


Avec la consolidation de la réforme chrétienne, autour des XVIe et XVIIe siècles, les principaux pays protestants étaient fondés sur l'éthique biblique de développer un système social contre la servitude de la féodalité pratiqué pendant le Moyen Age. Ainsi est né, dans un berceau protestante, qui est venu à être appelé le système capitaliste. Le but initial était de créer des règles métiers et productives que l'esclavage et se sont battus les gens recompensassem aussi équitablement et aussi transparente que possible. Le résultat a été une forte croissance économique et industrielle dans les pays qui ont adopté le «nouveau système» d'une juste et correcte. Remarque: le terme capitalisme est nouveau, mais le système lui-même (son essence) a déjà été utilisée par le peuple d'Israël à partir du moment du prophète Moïse.
Les produits de conversion, des services, de main-d'œuvre, le temps, les propriétés, etc. En valeurs monétaires (l'argent, le «capital»), a été restauré par les protestants pour obtenir une précision et la vitesse dans le commerce, le travail et la production peu de temps après Moyen-Age. A cette époque, autour des XVIIe et XVIIIe siècles, il a été constaté que ce n'était plus efficace et plus sûr de transporter de l'argent dans votre poche, que des sacs de farine, de l'or, des paniers, etc vaches., Lors de toute transaction commerciale. En outre, sans la flexibilité de l'argent, il était très difficile de faveurs de change ou des produits sans que personne congé insatisfait de l'inexactitude du processus d'échange. Avec cette mentalité, inspiré par la rigueur de la justice et l'Ancien Testament, que les protestants ont développé le capitalisme moderne. L'idée était de permettre une bonne relation - plus précisément et aussi rapidement que possible - de toutes les classes sociales. Cependant, étant l'œuvre des peuples protestants, le système capitaliste a été sévèrement attaqué par les ennemis de la Réforme protestante. Pendant longtemps, anti-chrétien (les partisans du communisme marxiste) et les socialistes en général, fait toutes sortes de critiques pour avoir tenté de bouleverser le système et les peuples protestants. Aujourd'hui, certains libéraux sont encore à essayer de tromper le peuple en associant le mot capitalisme à la cupidité, l'exploitation vol etc, ... La mauvaise foi de certaines de ces personnes n'a pas de limite. Malheureusement, en raison du manque d'information que ces citoyens naïfs finissent par croire et se joindre à ces groupes. Ses dirigeants, cependant, sont habillés en agneaux, mais au fond, sont des menteurs et des loups voraces qui veulent juste pour manipuler la population pour atteindre le pouvoir.
Dès le XIXe siècle, de nombreux pays qui ne pratiquent pas l'éthique et la religion protestante, c'est à dire, ne pas pratiquer les valeurs morales et l'origine sociale authentiquement chrétien, a également rejoint l'utilisation massive de capitaux (l'argent) dans les relations économiques en général. Ces personnes, dans la culture plus ou moins païenne, comme le Brésil, de pratiquer ce que j'appelle le capitalisme Pagão.Este oui, c'est un capitalisme sauvage. C'est parce que les gens qui le pratiquent ne sont pas très civilisée et non pas appris à respecter son voisin comme un frère (l'un des principaux enseignements de la population protestante).
Contrairement aux personnes protestantes, les gens païens plus ou moins utiliser la puissance de l'argent pour exploiter les autres et leur faire injustice. Nous pouvons voir cette réalité en faisant des comparaisons entre les pays protestants et païens (pays considérés "laïque", mais de nombreux partisans de syncrétisme). Si vous comparez les taux d'intérêt, les salaires, le revenu par habitant et la pauvreté, entre les pays protestants et païens plus ou moins, nous pouvons facilement voir que la réalité. En fait, le capitalisme lui-même ne produit pas de bonne ni mauvaise. Qui produit le bien ou le mal est la personne qui l'utilise. Et en général, les gens sont le résultat de l'éducation religieuse qu'ils reçoivent. Une maison religion sage, rigide et décent vraiment prophétique, les peuples et les gouvernements de produire équitable et éthique. Une religion sloppy, incohérent et vulgaire (entachée de paganisme, par exemple), des personnes et produisent des gouvernements instables et frivoles.
Pour le capitalisme plus et devenir un instrument païen de la justice, la répartition des revenus et de stimuler la prospérité, il est nécessaire que les gens pratiquent les principes chrétiens et de l'éthique protestante. Les églises évangéliques ont besoin pour mieux comprendre ce problème et concentrer un peu plus d'effort pour clarifier cette question. La foi surnaturelle a sa place, mais les valeurs humaines et sociales, rapportés dans la Bible, sont des principes fondamentaux de base pour obtenir une éducation réaliste, progressive et réussie dans une société.
En ce qui concerne l'aspect religieux, en fait, l'abstention de la richesse "banales" (païen, injuste) est une condition préalable pour les personnes de parvenir à une véritable conversion. Cependant, une fois converti (une fois par sujet du Royaume de Dieu), toute la richesse est une bénédiction divine atteint et doit être respecté. Il est vrai que certains hommes de Dieu (prophètes triés sur le volet) nécessaires pour vivre dans la pauvreté en raison de la particularité de la mission qu'ils avaient à remplir. Mais en peu de temps, Dieu a montré qu'il voulait que ses sujets vivent en commun la pauvreté. Il s'agit d'une grave erreur de penser que Dieu veut que nous soyons dans la pauvreté ou dans la pauvreté, que ce soit socialiste ou capitaliste. Si nous pouvons éliminer la culture païenne et la religion, nous allons automatiquement heureuse et plus prospère.


jeudi 19 juillet 2012

L'éducation sans punition, est à la mode depuis les jours de Eli

Discipline et punitions font partie de la famille humaine et spirituelle. 
Tout comme Dieu ses propres disciplines enfants spirituels, il veut aussi les parents sur la terre pour discipliner leurs propres enfants. Bien que les mesures de Dieu contre l'entêtement, la rébellion et la désobéissance de son peuple sont extrêmement durs et difficiles, il a limité les actions énergiques des parents d'utiliser le bâton en cas de nécessité. Dans le Nouveau Testament, le Seigneur Jésus fait appel à des réprimandes et des punitions pour faire face à la désobéissance de quelques églises. Une des églises ont reçu la réprimande suivante du Seigneur: "Toutefois, ce que j'ai contre vous: vous tolérez Jézabel, la femme qui se dit prophétesse. Par son enseignement, elle égare mes serviteurs dans l'immoralité sexuelle et de manger des aliments sacrifiés aux idoles. Je lui ai donné l'espace pour se repentir de son impudicité, mais elle ne veut pas. Par conséquent, je ne tombe malade et il apportera de grandes souffrances à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu'ils ne se repentent de ses moyens. Tuez les enfants de cette femme. Puis toutes les églises sauront que je suis celui qui sonde les cœurs et les esprits, et rembourser chacun de vous selon vos oeuvres. " Dieu prend soin de votre famille spirituelle, il éduquer, former et il le punir, et il nous a donné le Livre des Proverbes aussi éduquer, treinemos et punir nos enfants. L'éducation des enfants de Proverbes peuvent être résumées dans un verset: "Eduquer l'enfant dans la voie qu'il doit suivre, et jusqu'à la fin de la vie ne s'en détournera pas». (Proverbes, 22:06) Avec les sages conseils de Proverbes, les parents peuvent former leurs enfants à marcher sur le chemin de la bonne conduite et à droite, et d'ici la fin de la vie, ils en pratique ce qu'ils ont appris et d'éviter le mauvais comportement. Personne n'est plus sages que Dieu en matière d'éducation des enfants. Aucun livre de la Bible parle de la sagesse et Proverbes. Et personne sur la terre était plus sage que Salomon, parce que sa sagesse vient de Dieu. Ainsi, la sagesse de Dieu par la sagesse de Salomon, son serviteur le plus sage des conseils produit que les parents doivent assumer la responsabilité de former leurs enfants sur la bonne voie. L'éducation sans châtiments corporels, dans ce mode depuis les jours de Eli La propagande de la mode, suivant la méthode de Eli parler et pour convaincre, sans l'aide d'un bâton, enseigne que la fessée mène à la violence dans les foyers et la vie des enfants. Hophni, Phinées, Amnon, Absalom et Adonija - où qu'ils se trouvent aujourd'hui - ne serait jamais d'accord avec cette opinion! Ils sont tombés malades et violent et sont en train de payer un lourd tribut, la souffrance châtiment éternel. Qui pense que la méthode d'élever et d'éduquer les enfants sans punition physique est une invention moderne surmonter les pratiques passées ne sais pas la vie d'Eli et David. Cette méthode n'a pas été inventé par des spécialistes en psychologie d'aujourd'hui. Il a été inspiré par le cœur humain et est en vigueur pour des milliers d'années. Il est clair que Dieu n'accepte pas l'abus de pouvoir, mais ne savez pas utiliser les cas de violence et de défaire les excès du Livre de lignes directrices Proverbes pour les parents, pour la Parole de Dieu est clair que c'est précisément le manque d'application des châtiments corporels qui peut conduire les familles et leurs enfants à destins tragiques. Ces tragédies pourraient avoir une forte augmentation dans toute la société, parce que l'objectif du gouvernement est d'interdire aux parents de discipliner leurs enfants. Une telle interdiction devient inévitablement illégale et le crime obéir à la direction de Dieu dans les Proverbes. Les sages de ce monde - qui sont fous réels devant Dieu - tout simplement accepter ce que vos amis "sages" enseigner. Mais le sage vraiment accepter ce le plus sage de l'Esprit univers enseigne dans les Proverbes.
L'insensé pense qu'il a toujours raison, mais le sage d'écouter les conseils." (Provérbios12: 15) 
Celui qui marche avec les sages devient sage, mais celui qui marche avec des fous subit un préjudice." (Provérbios13: 20) 
Texte Julio Severo

vendredi 13 juillet 2012

LA JUSTICE SOCIALE ET INDIVIDUELLE JUSTICE




















Un peuple ne devient sait vraiment juste au moment où, clairement et objectivement, le sens réel du mot justice.
Pas encore appris à importance socio-économique de la prendre au sérieux le principe de la justice.
La plupart des gens ne connaissent que deux situations:
de bénéficier ou de faire du mal.
Malheureusement, nous ne comprenons pas ces deux extrêmes, à discerner et à adopter des situations intermédiaires.
Il est à mi-chemin entre les avantages et inconvénients, nous trouvons ce qui est juste pour tout le monde.
En général, l'équité n'est pas écrasante, ni faveur, ne méprise pas ou déifier, ne pas sous-estimer ni surestimer.
Être juste est divisé correctement sans savoir et sans ajout de soustraction (sans le vol ou la corruption).
Être juste n'est pas biens appropriés des autres et de donner la valeur correcte à chaque chose et chaque personne.
Être juste, c'est d'établir des règles claires, sans donner un avantage à certains et d'autres désavantages.
Être juste, c'est de trouver l'équilibre qui respecte ou sacrifice, aussi, sans laisser de résidu d'insatisfaction que peut entraîner affrontements déjà vécus ultérieures.
L'absence d'une bonne éducation dans ce sens a permis comportement extrémiste (parfois silencieuse, parfois violente) par la majorité des citoyens ..
Le manque de dialogue, d'établir ce qui est juste et droit, le citoyen ne se lasse de subir un préjudice, et de silence à la violence (aller directement à l'autre extrémité).
Ces réactions sont survenues, même parmi les parents et les voisins.
Par conséquent, nous devons rééduquer.
Chrétiens en particulier ont besoin d'enseigner aux gens ce qui est juste et droit que les citoyens ne deviennent pas le silence et de savoir comment le dialogue pour réaliser toute injustice.
Si nous cultivons un modèle de comportement tout à fait juste, personne ne s'accumulent des raisons d'être malheureux, déloyaux, la corruption ou la violence.
Les autorités doivent agir de manière impartiale totalement (sans s'appuyer de chaque côté), en ce qui concerne les enseignements bibliques qui racontent: même pour encourager les pauvres à fausser ce qui est juste, et utilisez toujours le même schéma de poids et quant à toute personne, qu'elle soit pauvre, riche, analphabètes, médecin, mendiant, l'autorité, etc ...
La société a besoin de comprendre qui est la pratique correcte du principe de la justice qui produit la paix sociale permettant la prospérité dans une. Ordonnée et bien réparties
L'habileté, l'exploitation et la mauvaise foi, techniques trompeuses qui sont de courte durée et robuste.
Les institutions gouvernementales, entreprises privées et d'affaires personnelles, établi avec l'injustice, avec une habileté, de fermes et de mauvaise foi, sont comparables à l'effondrement de bâtiments en raison de tempêtes de sable dans les jours qui suivent (les crises, les pestes, les accidents, de nouvelles compétences, etc.).
Mais les entreprises déjà établies de façon équitable, avec la justice dans les prix, les salaires, les services et les relations en général, sont comparables à des bâtiments sur la roche, car ils restent debout, même après un gros orage.
Par conséquent, nous devons abandonner l'habitude de sous-développé comme de tirer parti de tout, et de cultiver l'habitude de le faire développé comme la justice et de recevoir du tout.
Il est temps que nous comprenons qu'il faut profiter d'aujourd'hui devient le sujet de demain, tandis que la justice est pratiquée aujourd'hui deviendra profits de demain.
Se comporter d'une véritable foire, à la fois dans le temps de donner ou de vendre, combien de temps pour charger ou de recevoir, est une condition préalable pour les personnes à devenir pacifique et réussie.




L'effet de la Justice, c'est la paix .. Isaïe 32:17